David Hallyday, Fait un acte exceptionnelle aux filles de Johnny. Grande classe, comme son père.

Jade et Joy : Alors qu’une bataille judiciaire autour de l’héritage de Johnny Hallyday continue de diviser, David n’en oublie pas ses petites sœurs…

Il souhaite que Jade et Joy soient parties prenantes dans cette succession…

Un accord à l’amiable est-il encore possible après de longs mois de bataille judiciaire ? Selon les informations avancées par BFMTV, Laeticia Hallyday aurait tendu la main aux deux aînés du clan, déshérités par l’interprète de Je te promets décédé d’un cancer du poumon dans la nuit du 5 au 6 décembre dernier. Un premier pas qui pourrait s’avérer crucial alors qu’une prochaine audience est prévue au tribunal de Nanterre le 30 novembre prochain…

Mais si les avocats des deux parties continuent de s’entretenir en privée, qu’en est-il des deux fillettes du défunt, Jade et Joy ? David Hallyday souhaiterait les inclure dans cet héritage, aussi bien financier qu’artistique. Afin qu’elles ne soient jamais mises à l’écart : « Un accord avec David est plus compliqué.

Il a un comportement de père de famille, il ne veut pas la même chose que Laura, a ainsi expliqué Lena Lutaud, reporter au Figaro dans l’émission C à Vous sur France 5. Lui, il réclame surtout le droit moral. Et là où il est très élégant, c’est qu’il demande à ce que Jade et Joy, qui ont aussi été déshéritées, soient parties prenantes dans ce droit moral. »

Aujourd’hui, Laura Smet et David Hallyday espèrent avant tout récupérer certains biens personnels, notamment la demeure de Marnes-la-Coquette, mais aussi les droits concernant divers albums du rockeur. Selon les informations du Parisien, le fils de Johnny Hallyday réclamerait les droits concernant 24 albums de l’artiste (dont le disque Sang pour sang qu’il a écrit et produit avec son père), mais aussi la mise en place d’une co-gestion financière avec sa belle-mère et ses trois sœurs.