Incroyable Talent : Jean-Baptiste, sosie vocal de Johnny Hallyday, a bluffé la France entière

Jean-Baptiste Guégan : C’était l’un des moments forts du nouveau numéro de La France a un incroyable talent, mardi soir sur M6.

Les quatre membres du jury de la saison 13 de l’émission ont tous été convaincus par Jean-Baptiste Guégan.

Le chanteur-imitateur, avant même son passage dans La France a un incroyable talent sur M6, ce mardi 6 novembre, s’était recueilli plus de 10 millions de vues grâce à l’extrait posté sur les réseaux sociaux par la chaîne, livré des interprétations de Oh Marie et de L’envie d’avoir envie qui peuvent pousser à croire que c’est le chanteur disparu qui performe.

La France a un incroyable talent sur M6 a découvert le sosie vocal de Johnny Hallyday en la personne de Jean-Baptiste Guégan. Il a expliqué son don, sa passion et ses projets dans les pas de la star au micro de Télé-Loisirs. Le jeune breton qui connait un succès incroyable serait même en train de prépare un album avec un proche de Johnny.

Marianne James avait même lancé : “Tu n’es pas le sosie, tu es la réincarnation de Johnny. C’est une gifle de t’entendre”, ajoutant: “Imaginons que Johnny Hallyday n’existe pas: ta voix est magnifique, tu as une voix incroyable.”

Des projets ambitieux

Grace à sa prestation il a ébloui le monde de la musique et plus particulièrement les fans du taulier. Cette ascension fulgurante au statut de célébrité a inspiré le jeune breton de 35 ans à affirmer :

“Tout a changé, c’est une vie complètement différente d’avant !”. Et s’il confie qu’il sera “en demi-finale de l’émission, mais je ne peux pas vous en dire plus”.

Au micro de Télé-Loisirs, l’artiste dévoile que depuis plus de 17 ans, il anime des soirées avec le répertoire de l’idole mais depuis sa disparition ses prestations se sont multipliées. Il a également expliqué que ce don est doublé d’une véritable fan attitude.

“Dès l’âge de 9 ans, j’ai été fan de Johnny. Mais, ce n’est que vers mes 14 ans, lors d’un karaoké que mon entourage m’a fait remarquer que j’avais la même tessiture que Johnny Hallyday. J’ai travaillé ma voix, vu un ORL pour comprendre et essayé de faire de la chanson mon métier.